Accueil

RDC-Nord Kivu : Le CREDDHO en pleine sensibilisation contre le CORONA VIRUS!

Message de sensibilisation du CREDDHO contre le CORONA VIRUS

 

Dans le cadre des sensibilisations menées, nous rencontrons différentes couches des populations pour apporter ce message, en privilégiant les zones considérées comme ayant un faible accès à l’information. Simultanément, nous distribuons de kits de lavage des mains. Jusque là, une dizaine des sites publics, y compris les structures sanitaires ont bénéficié chacun d’au moins un kit de lavage des mains.

 

 

Arrestation de Monsieur Patrick Ricky Paluku : Le CREDDHO s’en va en guerre contre l’étouffement des libertés d’opinion et d’expression à Goma !

Photo de simulation

 Un leader communautaire répondant au nom de Patrick Ricky Paluku a été arrêté par les agents de la police et détenu dans les cachots de la Maire de Goma depuis ce 28/04/2020.

Connu comme un des acteurs actifs de la vie sociopolitique de la ville de Goma, ce compatriote  serait arrêté pour avoir diffusé un message relevant (révélant)  la responsabilité et l’inaction des autorités urbaines dans l’éradication de l’insécurité en ville de Goma.  Par le même message celui-ci aurait promis de mener une campagne de mobilisation de la population de sa commune pour qu’elle refuse de payer les taxes, au cas où les revendications liées à l’insécurité qui a perduré dans cette commune de Karisimbi ne seront pas rencontrées par les autorités de la ville.

Cette arrestation intervient quelques jours après celle d’un autre acteur social, Monsieur JIMMY NZIALLY, arrêté la semaine dernière par les mêmes agents de la police, répondant aux ordres du commandant de la ville de Goma, Monsieur ALISA JOB ALAIN.

Ceci, étant le CREDDHO vient de publier un communiqué dont le contenu est à découvrir sur ces liens ici.

Vous pouvez aussi télécharger sa version pdf ici.

 

 

La reddition volontaire des Mai-mai dans le Binza à Rutshuru : Le CREDDHO encourage l’initiative mais appelle le Gouvernement et l’armée à bien gérer la question !

Après avoir exprimé certaines préoccupations et craintes, à découvrir dans son communiqué ici, cette organisation a émis les recommandations suivantes :

Au Gouvernement Congolais :

  • D’assurer un encadrement sérieux à ces éléments qui se sont rendus afin d’ éviter leur retour en brousse suite à l’échec de leur démobilisation et/ou insertion communautaire ;

Aux institutions et/ou organes judicaires :

  • De rendre justice au profit des victimes des exactions de ce groupe, y inclus les crimes environnementaux commis contre le Parc National de Virunga ;
  • De sanctionner sévèrement les Kidnappeurs appréhendés par l’Auditorat militaire  du Nord Kivu( Goma) dans cette zone de Binza et partout ailleurs, pour décourager ces genres des mouvements, vue que la plupart des membres de groupes armés qui se retranchent pendant les redditions, trouvent leurs refuges dans les mouvements de Kidnappeurs et/ou coupeurs de route pour survivre économiquement ;

A l’armée Congolaise, FARDC :

  • De mener, avant toute intégration ou démobilisation, une investigation sérieuse pour démanteler d’éventuels caches d’armes, afin d'éviter la répétition des événements récidivistes comme dans le passé où les groupes armés disaient se rendre, tout en gardant leurs arrières bases et en ayant la pensée de rentrer un peu plus tard en brousse.

 

 

Discours contre le parc de Virunga : La Société civile environnementale du Nord Kivu interpelle certains députés

Les organisations de la Société civile environnementale réunies en consortium, autour d’un programme dénommé GLA, «Alliance des Moyens d’Existence Verts», ont écris une lettre adressée aux honorables députés de la RDC et du Nord Kivu en particulier, pour interpeler leur conscience sur l’intérêt et obligation qu’ils ont de contribuer à la sauvegarde des écosystèmes du Parc des Virunga et d’accompagner les efforts de la conservation menés par les gestionnaires de ces aires protégées.

Par la meme correspondance, ces organisations ont demandé à ces élus de prononcer des discours équilibrés et francs, surtout lorsqu’ils s’adressent à leurs électeurs sur les questions liées au parc de Virunga, de peur qu’ils désorientent leurs électeurs en les faisant croire que les lois sur la conservation de la naturpeuvent être violées pour répondre aux ambitions de certains hommes politiques et appétits démesurés de certains riverains de ce parc.

Le débat s’annonce houleux. Pour tout contact ou tout besoin d’interview contactez l’un de ces numéros :

 1. Florence SITWAMINYA : +243997703162, +243852403499

 2. Olivier NDOOLE : +243999036894 

Trouvez à ce liela lettre dans son intégralité.


 

 

Conflit entre les creuseurs artisanaux du site minier de Bisie et la Société Alphamin Bisie Mining (ABM) : Le CREDDHO pour l’organisation rapide d’un dialogue !

Le CREDDHO vient d’adresser une lettre ouverte à son Excellence Monsieur le Gouverneur du Nord Kivu demandant son implication dans la résolution du conflit entre les creuseurs artisanaux du site minier de Bisie et la Société Alphamin Bisie Mining (ABM). A ce sujet le CREDDHO soutien la démarche visant l’organisation d’un dialogue pour dissiper le malentendu entre ces deux parties au conflit dont la cohabitation est nécessaire pour le mieux vivre de tous à Walikale.

C’est en vertu du nombre élevé des violations des Droits Humains découlant de la mésentente entre ces deux parties que le CREDDHO trouve impérative l’organisation d’un dialogue.

Trouvez la lettre dans son intégralité ici.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Il n’est pas juste d’admettre que la vérité soit occultée et que la prison sert de moyen de pression utilisé par les plus forts contre les faibles. Il y a besoin d’un dialogue entre la société Alpha mine Bisie Mining et les creuseurs artisanaux de Bisie.

 

 

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Communiqués de Presse recents

Souscrire à Notre Newsletter

Les articles sur l'actualité