Accueil

RDC/Nord Kivu : Vers la fin de l'impunité des crimes environnementaux et économiques dans le paysage Virunga

Sous la facilitation du Centre de Recherche sur l'environnement, La Démocratie et les droits de l'homme, CREDDHO en sigle, Les acteurs de la justice (Magistrats civils et militaires, OPJ, IPJ, ...), les acteurs de la société civile, les responsables de l'administration locale et L'ICCN ont échangé du 13 novembre au 14 novembre 2017 sur la lutte contre l'impunité des crimes environnementaux et économiques.

Durant les deux jours de travail au CAP/BENI, les participants ont été succinctement édifiés sur la notion des crimes environnementaux et la législation internationale et nationale les réprimant.

Il s'est avéré que les crimes environnementaux et économiques, au delà du déséquilibre écologique qu'ils causent, sont des causes et conséquences de la majeure partie des conflits armés dans notre province qui le plus souvent visent le contrôle des ressources naturelles.

Des innovations juridiques ont été proposées par les participants en vue de lutter contre les crimes environnementaux dont les conséquences sont dévastatrices et dont les auteurs sont souvent des personnes hautement placées. Il s'agit à titre illustratif de la nécessité de mettre en place des juridictions nationales traitant exclusivement les questions environnementales comme c'est le cas pour le commerce ou de mettre en place une cour internationale environnementale qui devra juger les auteurs des crimes environnementaux qui échappent aux juridictions nationales à cause de leurs influences. 
 

Prenant conscience de l'importance de l'environnement, les participants se sont engagés à poursuivre sans complaisance les auteurs des crimes environnementaux, d'adopter des attitudes et comportements ne compromettant pas la pérennité des ressources naturelles et de sensibiliser les communautés locales sur l'importance de l'environnement.

Ces engagements et d'autres recommandations émises ont été coulés dans une déclaration qui servira désormais d'instrument de plaidoyer pour combattre efficacement contre les crimes environnementaux et économiques. 

L'espoir est donc permis

Consulter la declaration sur le lien suivant

 

 

Share

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Commuiniqués de Presse recents

Souscrire à Notre Newsletter

Les articles sur l'actualité