Accueil

Nord Kivu (Beni): Des échanges fructueux assortis des recommandations sur la Gouvernance locale des ressources naturelles et gestion des régimes fonciers

La Gouvernance locale des ressources naturelles et gestion des régimes fonciers ainsi que forestiers passe impérativement par des recommandations indispensables et durables.

Cette affirmation a été faite à l'unanimité au cours d'un atelier de renforcement des capacités en faveur des communautés locales et autres bénéficiaires organisé en date du 15 au 16 Mars à Mutwanga au Nord-Kivu.

Parmi les participants, les pygmées représentés ont manifesté l'intérêt de s'engager pour lutter contre l’exploitation illégale des ressources naturelles.

Pour eux, accompagner les peuples autochtones dont les pygmées dans la gestion de la forêt communautaire de BAHATSA les pygmées est une voie de sortie pour éviter des conflits persistants.

Des recommandations ont été formulées aux autorités politico-administratives et coutumières afin qu’elles prennent des mesures nécessaires en vue de limiter l'exploitation de certaines espèces forestières menacées de disparation à l ‘occurrence le Prunus africana dans la foret du secteur Rwenzori; la même idée va jusqu'à proposer l'usage des moyens légaux pour contraindre les exploitants forestiers à signer et respecter le cahier des charges avec les communautés pour améliorer leurs conditions de vie.

Par ailleurs, l’ICCN/PNVI a été appelé à finaliser le processus de démarcation participative des limites du Parc en Groupement MALAMBA (village KIRIVATA et BASONGORA) avec les terres coutumières et élargir la voie du développement économique en passant par certains projets générateurs des revenus.

Dans cette séance, il est à retenir que pour les participants, les autres Organisations de la société civile (OSC) dont le Centre de Recherche sur l'environnement, la Démocratie et les droits de l'Homme, CREDDHO, vulgariser les textes légaux réglementant la gestion des ressources naturelles ainsi que la loi portant sur la libre administration du pouvoir coutumier en RDC.

 Les organisations de la Société civile devraient aussi accompagner et appuyer leur plaidoyer pour la réussite des initiatives socio-économiques au bénéfice des jeunes et femmes autochtones dont les pygmées dans cette contrée.

 Signalons que ces assises ont abouti grâce au concours technique du Centre de Recherche sur l’environnement, la Démocratie et les droits de I’ Homme, CREDDHO en sigles.

Suivre d'autres activités liées aux ressources naturelles à ces liens

 

Share

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Communiqués de Presse recents

Souscrire à Notre Newsletter