Accueil

Nord Kivu : Des altercations débouchent sur la mort d’Hommes à Vitshumbi.

En date du 28-11-2018, des altercations ont été signalées dans la localité de Vitshumbi, territoire de Rutshuru entre la population et les agents de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, ICCN en sigles.

Celles-ci ont débouché sur un bilan macabre de 3 élèves blessés dont 2 par balles, au niveau du doigt et au niveau de l'épaule, le troisième fracturé lors de la débandade et jets des pierres par les populations, 3 morts dont 2 du côté civil (Mumbere Maliro Ada et Lukwatere Kambe) et 1 garde parc nommé Kachimba. La paillotte de l'ICCN a été également incendiée.

Selon nos sources, ces populations étaient en pleine manifestation de protestation contre une mesure d'interdiction par l'ICCN de l'entrée de matériaux de construction dans leur localité.

En effet, c’est depuis le matin du jour signalé qu’il aurait été observé des mouvements d'élèves et écoliers en colère qui auraient malheureusement jeté des pierres au bureau de la Coopératives des pêcheurs de Virunga, COPEVI puis à celui de l'ICCN. C’est au regard de ces gestes posés par cette population jugés malencontreux par les agents de l’ICCN que les gardes parc ont réagit par des tirs à balle réelle.

Signalons que pourtant légale, cette mesure portant interdiction de l'entrée de matériaux de construction fait l’objet, depuis plusieurs mois, des multiples controverses qui mettent en opposition la population et l’ICCN créant ainsi une mésentente entre les deux parties. Ensuite, de son passage, le Gouverneur de Province du Nord Kivu qui était en visite dans cette localité aurait autorisé l'entrée des matériels de construction. Chose qui aurait crevé l’abcès et inciter la population à manifester pour réclamer ce qu’elles considéraient déjà comme un « droit ».

Le CREDDHO reconnait que l’application d’une décision annoncée verbalement par le Gouverneur paraitrait compliquée sans des dispositions claires d’encadrement. Cela étant, il regrette de voir le pire qui vient d’arriver à ces deux parties qui sont censées être pourtant collaborateurs au profit de la conservation communautaire.

Il présente ses condoléances à toutes les familles qui ont perdu les leur dans ces échauffourées mais aussi à l’ICCN, pour la perte de son Eco – garde, pourtant important pour la protection de l’environnement.

Il en appelle au calme à toutes les deux parties et les recommande de s’abstenir de tout acte de violence.

Soucieux de voir la conservation communautaire devenir une réalité dans et autour du parc de Virunga, le centre compte continuer avec ses activités amorcées depuis plusieurs mois dans le territoire de Beni, visant à renforcer le rapprochement entre les deux parties.

Signalons que dans ce territoire la collaboration entre les deux parties devient progressivement une réalité grâce aux cadres de concertation mis en place à travers des mécanismes paraétatiques et renforcés par le CREDDHO.

 

Share

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Communiqués de Presse recents

Souscrire à Notre Newsletter