Accueil

Le CREDDHO désapprouve l’incapacité des autorités locales à sécuriser les manifestations de la Lucha et les arrestations brutales consécutives!

Le CREDDHO vient de réagir à travers un communiqué de Presse, à la suite des arrestations et menaces successives commises par les agents de l’ordre contre les militants de la Lucha, à l’occasion de leur sit in organisé en date du 18 et 19 Septembre 2019 pour interpeller la maison de télécommunication Airtel de ses tarifications et qualités de services.

Cette organisation team leader de la thématique des Droits Humains au Nord Kivu désapprouve l’incapacité des autorités locales à sécuriser les manifestations  de la Lucha et les arrestations brutales qui s’en suivent. L’organisation compte aller plus loin si l’autorité n’arrête pas ces pratiques anti-démocratiques récurrentes similaires à celles déplorées durant le régime passé !

L’organisation déplore les pratiques de répression des manifestations pacifiques qui veulent refaire surfacependant le régime du Président Felix Tshisekedi qui risquent d’étouffer l’élan de la Démocratie légèrement observé.

Le CREDDHO exige la libération sans condition de militants arrêtés.

Télechargez le communiqué en version pdf ici  ou  en cliquant aux liens suivants:

http://www.creddho-rdc.org/index.php/en/presse-publications/presse-et-publications?download=59:communique-de-presse-sur-les-manifestations-de-la-lucha-du-18-au-20-septembre-2019

 

Share

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Communiqués de Presse recents

Souscrire à Notre Newsletter

Les articles sur l'actualité