Accueil

RDC : Consterné par les tueries des civiles à Beni, le CREDDHO propose des mesures pouvant renforcer les opérations militaires en cours.

Le CREDDHO est informé par voie des ondes et témoignages des populations sur le déroulement des opérations lancées par les forces armées de la République Démocratique du Congo, FARDC, depuis la fin du mois d’octobre de cette année contre les forces négatives des ADF-NALU.

Il reconnait qu’à trois semaines de leurs lancements, ces opérations ont enregistré quelques succès que la population de Beni et ses environs a reconnue et que le CREDDHO salue à juste titre, tout en appelant les forces armées de la République à plus de justesse et de précaution dans leurs stratégies.

Le Centre a appris aussi avec beaucoup de consternation les débordements de ces éléments rebelles qui se sont de nouveau donnés aux massacres de nouvelles  dizaines dcitoyens à KOKOLA, Oicha, Mbau, BOIKENE et autres entités environnantes. Le CREDDHO regrette pour ces morts d’hommes de plus et présente ses sincères condoléances aux familles des illustres disparus et à la population de la ville et territoire de Beni.

Le CREDDHO considère que le fait de s’attaquer aux populations en lieu et place de leurs homologues porteurs d’armes démontre en suffisance les limites militaires affichées par ces rebelles et traduit un aveu d’impuissance sur le champ de bataille vis-à-vis de l’armée congolaise. Tuer un paisible et impassible citoyen est plus facile qu’affronter un militaire armé, tout le monde le saitet cela dénote d’une certaine faiblesse et lâcheté de la part de ce mouvement rebelle.

En vue de la réussite des opérations militaires en cours sur terrain, que le CREDDHO encourage, cette organisation vient, à travers une déclaration, de proposer une série de mesures complémentaires pour renforcer les opérations militaires.

Téléchargez ici la déclaration.

 

Share

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Communiqués de Presse recents

Souscrire à Notre Newsletter

Les articles sur l'actualité