Accueil

La reddition volontaire des Mai-mai dans le Binza à Rutshuru : Le CREDDHO encourage l’initiative mais appelle le Gouvernement et l’armée à bien gérer la question !

Après avoir exprimé certaines préoccupations et craintes, à découvrir dans son communiqué ici, cette organisation a émis les recommandations suivantes :

Au Gouvernement Congolais :

  • D’assurer un encadrement sérieux à ces éléments qui se sont rendus afin d’ éviter leur retour en brousse suite à l’échec de leur démobilisation et/ou insertion communautaire ;

Aux institutions et/ou organes judicaires :

  • De rendre justice au profit des victimes des exactions de ce groupe, y inclus les crimes environnementaux commis contre le Parc National de Virunga ;
  • De sanctionner sévèrement les Kidnappeurs appréhendés par l’Auditorat militaire  du Nord Kivu( Goma) dans cette zone de Binza et partout ailleurs, pour décourager ces genres des mouvements, vue que la plupart des membres de groupes armés qui se retranchent pendant les redditions, trouvent leurs refuges dans les mouvements de Kidnappeurs et/ou coupeurs de route pour survivre économiquement ;

A l’armée Congolaise, FARDC :

  • De mener, avant toute intégration ou démobilisation, une investigation sérieuse pour démanteler d’éventuels caches d’armes, afin d'éviter la répétition des événements récidivistes comme dans le passé où les groupes armés disaient se rendre, tout en gardant leurs arrières bases et en ayant la pensée de rentrer un peu plus tard en brousse.

 

 

Share

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Communiqués de Presse recents

Souscrire à Notre Newsletter

Les articles sur l'actualité