Accueil

RDC-Nord Kivu : Soucieuse de rester efficace sur le terrain, la SUWE réévalue et redynamise son action et strategies en faveur des défenseurs des Droits humains !

Six ans après sa création, la Synergie Ukingo Wetu, SUWE, a été en retraite d'auto-évaluation ce 16 au 17/07/2020 au cours de laquelle cette synergie de protection de défenseurs des Droits humains vient de renforcer ses stratégies d’action et définir son agenda du prochain quinquennat.

Préoccupés de la croissance des cas de menace dont sont victimes les défenseurs de Droits humains au Nord Kivu et en RDC en général, les animateurs de ce mécanismes ont jugé bon de s’arrêter, afin de réévaluer ses forces et faiblesses et de réfléchir sur quelques mesures de mitigation pour espérer palier aux défis du moment.

Etant l’une de plus déterminantes et rigoureuses auto-évaluation que la SUWE a connue, celle-ci a bénéficié de la participation de tous ses membres (points focaux) dont ASADHO-CADERCO-CREDDHO-CVPD- FONHAD-GADHOP- SFVS et SOFEPADI et a chuté sur des recommandations claires et précises visant à redynamiser ce mécanisme hautement bénéfique pour les défenseurs des Droits Humains(DDH) .

Quelques activités menées au quotidien par ce mécanisme, en faveur des défenseurs de Droits humains ont été passées en revue, notamment :

1. Les enquêtes et monitoring des violations des Droits Humains commises à l’endroit des Défenseurs des Droits Humains ;

2. Le traitement des cas de menaces et prise en charge de DDH menacés (accompagnement, assistance, plaidoyer en leur faveur…);

3. L’ accompagnement des organisations des droits humains dans l’élaboration des plans de sécurité ;

4. L’organisation des formations et renforcement de capacités en faveur des DDH sur le gestion de risques et la sécurité digitale et accompagnement de ces derniers dans les restitutions au sein de leurs organisations;

5. Les plaidoyers et lobbying pour influencer les politiques publiques en matière de protection des défenseurs pour la mise en place des mécanismes et solutions appropriées et durables ;

6. L’organisation des séances de sensibilisation des acteurs de la société civile sur le travail du DDH et de la SUWE en particulier;

7. La vulgarisation de l’ existence de la SUWE, installation, suivi des Clps et dotation des plan de travail et des plan de sécurité;

8. La Formation des membres du mécanisme au niveau Provincial et local sur les notions des droits de l’Homme, plaidoyer et l’assistance légale des DDH en danger…;

9. La Distribution et vulgarisation des textes et lois régissant le métier de DDH;

Il a été reconnu, que des avancées très significatives ont été réalisées par ce mécanisme qui est au service des défenseurs des Droits Humains depuis 2014 et des gros résultants ont été identifiés.

Ils ont été évalués à plus de 490 défenseurs des Droits de l’Homme, qui ont eu à bénéficier de l’assistance diversifiée assurée par de la SUWE qui est exprimée généralement en termes d’assistance en conseil, plaidoyer et assistance financière, juridique et judiciaire, psychosociale et médicale…mis à part les formations, renforcement de capacité et autres activités énumérées ci-hauts qui sont menées par cette synergie.

Cette organisation dont la facilitation est assurée actuellement par l’organisation CREDDHO n’a pas manqué d’adresser ses remerciements à tous les partenaires qui l’ont accompagné depuis sa création et en particulier l’organisation Protection International qui a rendu possible la tenue de cette activité.

Dans son mot de la fin, facilitateur de cette synergie, Monsieur Célestin Kazi a salué la qualité du travail mené par les participants, avant de féliciter les évaluateurs qui ont donné les meilleurs d'eux-mêmes, en menant leur travail en toute professionnalisme et indépendance d’esprit, tout en reconnaissant que le travail mené à cette occasion, aidera la SUWE à améliorer la qualité de ses prestations et services rendus aux ddhs.

Les participants ont été unanimes sur le fait que les recommandations prises au cours de cette évaluation devraient, dès la production du rapport, commencer à être mises en œuvre car étant de nature à influer positivement sur le fonctionnement du mécanisme ainsi que sur son image qui doit rester irréversible.

Il a été émis le vœux de voir ce mécanisme qui a constitué un ouf de soulagement pour plusieurs de DDH depuis sa création, bénéficier d’un accompagnement sans relâche de partenaires tant nationaux qu’internationaux, au regard surtout de la croissance de la demande découlant du contexte politique continuellement tendu en RDC. Ainsi la consolidation des différents partenariats existants et la création d’autres pourront figurer parmi les priorités pour faciliter la réponse rapide du mécanisme au grand profit des bénéficiaires.

Signalons que cette évaluation a le mérite d’avoir marqué un nouveau départ et paliers aux petites reproches pouvant résulter tant de partenaires que de bénéficiaires.

Le CREDDHO

 

Share

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Communiqués de Presse recents

Souscrire à Notre Newsletter

Les articles sur l'actualité