Accueil

Condamnation de l'Ex rebelle NTABO NTABERI SHEKA: le CREDDHO exprime sa satisfaction et formule d’autres demandes à découvrir ici.

C’est à travers un communiqué signé en date du 24/11/2020 que le Centre de Recherche sur l’Environnement, la Démocratie et les Droits de l’Homme, CREDDHO, vient de donner ses impressions au sujet du procès NTABO NTABERI SHEKA, quelques heures après le verdict qui a sanctionné la dernière audience.

Cette organisation team leader de la thématique Justice et Droits humains de la Société civile du Nord Kivu dit avoir suivi de près le déroulement du procès NTABO NTABERI SHEKA depuis son début jusqu’à la condamnation du précité ce 23 Novembre 2020, au Palais de justice militaire à Goma,  sise au camp Katindo où la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu a rendu l’arrêt le condamnant à une peine de prison à perpétuité.

Pour rappel, NTABO NTABERI SHEKA et ses co-accusés dont Monsieur Ndoole Batechi Jean qui était son infirmier, Lukambo Jean Claude dit Kamutoto, ainsi que Nzitonda HABIMANA Séraphin dit Lionceau, un leader des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) étaient poursuivis pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité par meurtre, viols, enrôlement d’enfants, pillages et d’autres crimes perpétrés à Walikale entre 2007 et 2017 ont été condamnés.

Mais également le NDC, mouvement cher à ce seigneur de guerre, avait recruté au moins 154 enfants dans ses rangs. Ces violations avaient été documentées par une mission d’enquête des Nations Unies en collaboration avec des organisations nationales et ce dossier avait été identifié comme l’un des cas prioritaires par les autorités militaires judiciaires congolaises, en collaboration avec la MONUSCO et d’autres partenaires.

Trouvez la version intégrale du communiqué reflétant le point de vue du CREDDHO ici à ces liens:

 

Share

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Communiqués de Presse recents

Souscrire à Notre Newsletter

Les articles sur l'actualité