Accueil

Journée du 10 Décembre : Le CREDDHO a été au coté d’autres partenaires pour sensibiliser contre les violations des Droits Humains à Rutshuru

Dans le cadre de la Journée Internationale dédiée à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, célébrée chaque 10 Décembre, le Centre de Recherche sur l’Environnement, la Démocratie et les Droits de l’Homme, CREDDHO, s’est joint à d’autres partenaires, notamment la MONUSCO et autres acteurs locaux œuvrant dans le domaine des Droits Humains, pour lancer un message contre les différentes violations qui se commettent au Nord Kivu et particulièrement celles perpétrées contre les femmes en territoire de Rutshuru.

Au cours de derniers 6 mois passés, le CREDDHO a eu à documenter différents cas des violations dans ses zones d’intervention au Nord Kivu. Environ trois cent soixante et un (361) cas de violations des droits humains, ont été identifiés, documentés et enregistrés dont certains cibleraient particulièrement les femmes et nombreux ont été commis en territoire de Rutshuru.

Il s’agit de : 44 cas de kidnapping ; 85 cas d’arrestation arbitraire et détention illégale ; 5 cas de vol à mains armées et cambriolages nocturnes, 54 cas de meurtre/assassinat, 115 cas d’extorsion, 16 cas de torture, 1 cas spoliation de terre appartenant, 6 cas de coups et blessures, 4 cas de violences sexuelles et un cas de perception de taxe illégale sans compter les cas non rapportés au CREDDHO.

Ainsi, cette organisation team leader de la Société civile du Nord Kivu a jugé bon de capitaliser l’opportunité offerte par la journée Internationale des Droits de l’Homme pour dénoncer ces violations et sensibiliser les communautés locales contre ces pratiques.

Toujours dans le cadre de la commémoration de cette journée, les contingents Marocains de la MONUSCO ont à l’occasion, prévu des cadeaux ( sacs scolaires) pour les élèves qui ont mieux interprété les articles de la déclaration universelle des droits humains.

Dans son intervention, le CREDDHO a eu l’avantage d’exposer sur les différentes violations et parler de certains textes qui protègent les Droits Humains, avant d’appeler à la mobilisation de la communauté contre les violations des Droits Humains.

Très prochainement le CREDDHO compte rendre public son rapport sur les violations de Droits Humains enregistrés au cours de l’année 2020, dans le but de mener un plaidoyer auprès des différents parties prenantes œuvrant dans ce domaine, mais surtout les autorités congolaises à différents niveaux pour que la question des Droits de l’Homme soit prise à bras le corps.

 

 

Share

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Communiqués de Presse recents

Souscrire à Notre Newsletter

Les articles sur l'actualité