Nord Kivu : Une mission de recherche organisée par le CREDDHO avec pour finalité de lutter contre les SGBV apparentés à l’esclavage!

Le CREDDHO vient d’effectuer en date du 20 au 27 Mars 2017, une mission de recherche dont le but est de mesurer l’ampleur des formes modernes d’esclavage apparentées aux violences basées sur les Genre (SGVB) notamment les mariages forcés et précoces, l’esclavage sexuel, la prostitution forcée, la traite dans l’Agglomération de Kiwanja en territoire de Rutshuru au Nord Kivu.

Au cours de cette mission, trois activités majeures ci-décrites viennent d’être menées :

L’évaluation de l’ampleur de violences basées sur le genre, y compris d’autres formes modernes d’esclavage ayant traits au SGBV perpétrées dans le territoire de Rutshuru au cours de 36 derniers mois.

C’est à travers une mission organisée dans le cadre d’une étude qui est entrain d’être menée par le CREDDHO en collaboration avec son partenaire Free The Slaves. Cette étude a été menée sur 140 ménages choisi sur base de leur environnement de vie notamment leur cellule qu’ils habitent qui est réputée en termes de prostitution et autres antivaleurs. A l’issu de cette étude, il a été constaté 74 cas des violences basés sur les genres apparentés à l’esclavage ont été répertoriés et documentés dont : 22 cas mariages forcés et précoces, 40 cas de la traite de personnes accompagnée de l’esclavage sexuel, la prostitution forcée et l’exploitation sexuelle, 3 cas de kidnapping, 9 cas  la prostitution forcée et l’exploitation sexuelle. Cette étude qui a été menée dans 200 ménagesva s’étendre sur  d’autres zones telles que Walikale, Kanyabayonga où la cartographie sera également menée.

Mise en place et renforcement des compétences des membres d’un  comité local de lutte contre violences basés sur les genres apparentés à l’esclavage dans le territoire de Rutshuru à Kiwanja.

Ce comité a pour rôle de sensibiliser la communauté contre les violences basés sur les genres apparentés les formes modernes d’esclavage, de mener le plaidoyer auprès des autorités, d’accompagner le(s) (la) survivant(es) des formes modernes d’esclavages et d’autres violations des droits de l’Homme au près de structure de prise en charge multisectoriel, faciliter la mise en place des groupes d’entraide mutuel conception et mise en place des activités génératrices de revenus ;

Production de la cartographie sociale des violences basées sur les genres apparentés à l’esclavage ;

Cette cartographie a permis au CREDDHO de savoir les zones les plus touchées par  les SGBV apparentées a l’esclavage moderne et d’identifier de services de prise en charge de ces genres de violences ;

Signalons que les activités menées au cours de cette mission ont été réalisées grâce à l’appui de notre partenaire Free The Slaves. Son chargé de Programme dans la zone Afrique et le Caraïbe, Mme ELEONAORE FOSSO, qui a été présente sur terrain a encouragé le CREDDHO pour sa bravoure et son pragmatisme manifestés dans la réalisation de ces activités. Celle-ci a encouragé l’idée du CREDDHO consistant à intégrer au sein des comités de lutte contre ces types de violences, des personnes vulnérables et les survivants de ces violences, mais également celle de renforcer les compétences de membres de mutuelles de solidarité sur gestion de ces mutuelles.

Notons que la mission s’est clôturée sur une note de satisfaction avec les remerciements adressés au CREDDHO et à ses partenaires par les participants et particulièrement les bénéficiaires des mutuelles et les membres des comités créés qui se sont dits touchés par cette initiative qu’ils ont jugés d’intérêt communautaire.

Share

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Commuiniqués de Presse recents

Les articles sur l'actualité