LES PANELS DE PLAIDOYER

LES PANELS DE PLAIDOYER ET SEANCES DE CONCERTATION

Quatres panels de plaidoyer ont été organisés avec plusieurs séances de concertation entre; d’une part,  le CREDDHO et les élus du peuple, d’autres part le CREDDHO et la population de territoire de NYIRAGONGO et RUTSHURU.
Durant ces panels, les noyaux discutent ou échangent avec Députés sur des questions intéressantes qui concernent leurs milieux locaux devant le CREDDHO et certains de ces partenaires tels ECI, la société civile, les autorités locales, etc. Toutes les discussions ont été enregistrées et disponibles pour toute éventualité de plaidoyer futur sur l’un ou l’autre sujet.
Ces panels de plaidoyer que le CREDDHO  avait organisé portaient essentiellement sur l’exécution du budget provincial. Les membres des noyaux qui sont les leaders locaux des entités RUTSHURU et NYIRAGONGO ont eu à identifier chacun dans son entité respective les besoins en termes de demande, ces besoins ont été ensuite classés en terme des priorités et présentés aux députés à travers un débat houleux modéré par le CREDDHO, ce qui a fait que les besoins suivants avaient été retenus comme plus prioritaires et nécessitant donc des solutions de manière prioritaire et les recommandations que vous lirez plus bas s’en étaient suivies :

• Manque d’eau potable (NYIRAGONGO)
• Insécurité (problème commun) ;
• Manque d’une zone de templon (problème commun) ;
• Tracasserie par des taxes illégales (NYIRAGONGO) ;
• Non réhabilitation des routes principales et des désertes (problème commun) ;
• Le non délimitation de l’ICCN et les aires non protégés r et ses conséquences (problème commun) ;
• Conflit coutumier et problèmes fonciers (problème commun) ;
• Manque des techniciens agricoles (problème commun) ;
• Non construction des infrastructures scolaires, sanitaires et des marchés publics (surtout NYIRAGONGO)
• Non rémunération des agents de l’Etat (problème commun),
• Manque de coopérative d’épargne et de crédit (NYIRAGONGO),
• Manque des semences agricoles sélectionnées et des géniteurs des races améliorées (problème commun)
• Le chômage (problème commun).

Eu égard à ce qui précède
Les noyaux ont décidé de s’investir, dès leur retour dans leur milieu respectif, dans le plaidoyer pour le suivi cas par cas de la prise compte par l’exécutif dans le budget de ces besoins ci-dessous énumérés et de connaitre les modalités et calendrier d’exécution de ces précités besoins.

I. RECOMMANDATIONS

De manière synthétique les recommandations ci-après ont été formulées par les participants :

Les participants ont proposé aux députés provinciaux ce qui suit:

• Prévoir en amont un édit sur la transparence avec comme objectif de publier les recettes et les dépenses de la province dans un document ou sur un site internet accessible au public pendant une période bien déterminée ;
• Approcher la population par tous les moyens possibles et se ressourcer auprès d’elle pour connaitre ses vrais problèmes en vue de mener des actions qui bénéficieront du soutien populaire ;
• Faire inscrire la question de la délimitation du parc des Virunga à l’ordre du jour d’une des séances plénières pour avoir les limites exactes de ce parc aux fins d’éviter le conflit existant entre l’ICCN et la population riveraine ;
• S’investir dans la cohabitation pacifique entre population des différentes communautés tribales dans le territoire de Rutshuru au Nord Kivu.

Les députés ont proposé aux leaders locaux ce qui suit :

• Réfléchir souvent sur des questions importantes et de faire des propositions aux élus en vue de voir ces questions transformées en édits ;
• Poser toujours des questions à leurs élus pour être informés des activités à réaliser dans leurs territoires et de l’évolution politique dans de la province.

Les participants ont proposé au CREDDHO et à la société civile en général:

- d’organiser un forum réunissant les députés et les acteurs de la société civile pour débattre des activités de la société SOCCO dans le parc des Virunga ainsi que du conflit entre l’ICCN et la population riveraine.
- de multiplier des rencontres de ces genres afin de faciliter un cadre d’échange permanent entre les élus qui sont les députés et les électeurs.
- de dresser un calendrier pour perpétuer les rencontres entre les élus provinciaux et la population locale. Tels sont les elements sur les quels le CREDDHO basera ses plaidoyers dans la suite de ses activités et consecutivement à celà, une initiative de signature de petition visant la revendication d'eau potable dans le territoire de NYIRAGONGO est en cours, le CREDDHO devra l'accompagner et soutenir les leaders locaux qui l'ont initié pour l'aboutissement de celle-ci.

Share

Nous suivre sur twitter

EmpirePromos.com

Communiqués de Presse recents

Souscrire à Notre Newsletter

Les articles sur l'actualité