Nord Kivu : La Lettre remise au Premier Ministre par les ONG de la Société Civile lui réclame une dose du patriotisme et une volonté politique !

Le CREDDHO se félicite du travail abattu par les organisations de la Société Civile de la Thématique Justice et Droits Humains du Nord Kivu. Ces organisations ont longuement réfléchi sur la question sécuritaire avant de decider de produite une lettre ouverte de plaidoyer adressée au Premier Ministre, avec une copie spéciale au Président de la République. Cette lettre vient d’être remise à son destinataire, à mains propre ce 17 Aout 2016.

Signalons que celle-ci a repris les différentes causes qui sont à la base de la persistance de l’insécurité au Nord Kivu et a insisté sur la mauvaise gouvernance sécuritaire qui s’illustre notamment par : 1°) le retardement de l’opération d’identification et enregistrement des militaires 2°) la politisation de l’action militaire, l’intégration déstructurée (informelle) des armées issus des anciens groupes rebelles au sein de l’armée régulière, et le déploiement desarmonieux des militaires FARDC sur les zones opérationnelles. 3°) la mauvaise gestion de la question des militaires démobilisés, 4°) la gratification des éléments issus des groupes à travers les accords politiques. 5°) La mauvaise gestion de la question des FDLR.

D’autres causes ci-après ont été évoquées et expliquées :

  • L’échec de la restauration de l’autorité de l’État ;
  • Les ambitions de conservation irrégulière du Pouvoir ;
  • L’impunité des auteurs des crimes graves commis en RDC ;
  • Exploitation illicite des ressources naturelles du pays ;
  • Manque d’une politique d’encadrement de la Jeunesse ;
  • La persistance de camps des déplacés internes.

Quelques recommandations ont été formulées pour que la question sécuritaire soit définitivement réglée au Nord Kivu, partant des causes ci-haut énumérées.

En fin, il a été demandé au Premier Ministre de faire preuve d’un esprit patriotique et d’une volonté politique pour venir au secours de la population du Nord Kivu qui a longtemps soufferts. 

Vous pouvez télécharger la lettre ici et comprendre son contenu : http://www.creddho-rdc.org/index.php/en/presse-publications/presse-et-publications

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.